Chargement...

Chargement...

Fonds de Dotation

de la Société
Française
de Dermatologie

Je soutiens la
recherche sur
la peau
E Dermato E Demarto Site Grand PublicSite
grand
public
Congrès
en replay
SFD Adhésion
en ligne

ALERTE ANSM

Mycophénolate : Rapport sur son utilisation chez la femme en âge de procréer et en cas de grossesse

 

Le mycophénolate (MPA), agent immunosuppresseur, est utilisé en première intention dans la prévention du rejet de  greffe d’organes tels que le rein, le foie ou le cœur, indication pour laquelle il dispose d’une AMM. Le MPA peut également être  prescrit en dehors de l’AMM pour le traitement de certaines maladies‐auto‐immunes dans le cadre de protocoles nationaux de  diagnostic et de soins. Suite à une réévaluation européenne, l’ANSM a révisé en 2016, les conditions de prescription et de  délivrance du MPA chez les femmes en âge de procréer en raison de sa contre‐indication pendant la grossesse  (tératogène  pouvant entrainer des avortements spontanés et des malformations congénitales). 

 

Retour au listing des actualités